jeudi, avril 2, 2020
Home > Uncategorized > Des soins après avortement ?

Des soins après avortement ?

soin-avortement

Voilà une situation qui fait couler beaucoup d’encre.
Tout le monde ne veut pas voir son prochain mourir après avoir fait passé une grossesse qu’elle soit clandestin ou avec de meilleur conditions possible.
En effet lorsqu’on demande a une personne « si tu vois ta sœur, ta femme ou ta camarade souffrir après avoir fait un curetage quelle sera ta réaction ?»
Tout de suite nous avons cette réponse « je l’emmène se faire soigner ». Voilà une réponse beaucoup plus claire, honnête, et plein de bon sens.
Mais derrière la réponse, les personnes disent toujours « après l’avoir fait sortir du danger, je vais lui donner beaucoup de conseils sur les risques encouru après un avortement, ou les convictions religieuses. »
Ok d’accord ! Donc moi je me demande :
Est ce qu’il  faut (pour éviter des avortements clandestin) mettre l’accent sur les risques que peut avoir une personne qui les pratiques pour essayer de l’en dissuader ou se pencher sur les méthodes contraceptifs en leur expliquant qu’il faut utiliser une méthode pour éviter d’être dans cette situation de grossesse non désiré. Il y a parfois ! Ça aussi c’est problématique …
Et la j’ai une seconde question : qu’est-ce que les gens penses de l’acte sexuel, sur comment ils aiment la pratiqué ?
Sommes-nous au stade de comment on aime le pratiquer ? Avec tous ses risques d’infection, de contaminations, de grossesses non désiré ?
Je réponds non ! Si une personne a envies d’avoir des rapports sexuels, il faut qu’il ait une activité sexuel seine. Tout en gardant a l’esprit qu’il évitera plusieurs situations qui sera difficile pour lui de maitriser. S’il ne fait pas attention à lui et s’il n’est pas assez responsable dans ses actes.
L’une des meilleures pratiques est de s’abstenir. Une pratique qui est celle prôné par les religions et lorsqu’on l’analyse elle est sans doute la meilleure méthode car elle nous épargne de beaucoup de choses.
Mais hélas ! Nos petit frère s’adonne de plus en plus aux activités sexuel et cela très tot dans leur vie. Est-ce qu’ils en savent assez pour avoir une activité sexuelle responsable ?
Dans un second billet on essayera de donner notre avis sur cette situation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *