lundi, mai 21, 2018
Home > OFFRES ET SERVICES > Western Union et Moneygram résisteront t-ils sans innover devant Orange Money?

Western Union et Moneygram résisteront t-ils sans innover devant Orange Money?

Nous connaissions les deux géants mondiaux du transfert d’argent Western Union et Moneygram. Et nous avons vu naître Orange Money, grandir jusqu’à les tutoyer, et même des fois les rudoyer.
En effet le service de transfert d’argent par mobile de l’opérateur, avait agréablement surpris les utilisateurs en s’internationalisant, offrant ainsi des services nettement moins chers que ceux proposés par Western Union et Moneygram entre certains pays d’Afrique et la France. Totalement bousculé par ce fait, Western Union a eu recours à l’arbitrage juridique pour dénoncer le défaut d’agrément en la matière chez l’opérateur mobile, devenu désormais son concurrent. On a donc tous constaté le retrait subit du produit de transfert d’argent vers la France, par l’opérateur et ce sur instruction du régulateur sous-régional en la matière. Ouf de soulagement pour les jaunes, mais est-ce pour bien longtemps?
En effet le taux de pénétration du mobile money est tellement important qu’il apparaît clairement que ce n’est qu’une question de temps. De plus Orange Money est passé EME (Émetteur de Monnaie Electronique), on dira donc que le processus est en marche pour passer banque très rapidement. Mais en plus, les start-up dans le domaine du mobile money naissent à tout va, chacun dans sa sphère de spécialisation. Grignotant à chaque fois un peu de part de marché au niveau sous-régional. l’international n’est pas très loin pour ces génie innovateurs du mobile money.


Comme si cela ne suffisait pas, il faut compter avec un géant comme Facebook, qui lance ses bot sur ce terrain, troublant de plus en plus la quiétude de Moneygram, Western Union, et conssorts.
L’innovation technologique constitue donc le cheval de bataille des nouveaux acteurs du cercle de moins en moins fermé des prestataires de transfert d’argent. Pour l’heure, il y a encore la limitation des montants qui laisse une marge aux anciens, mais jusqu’à quand?
Pour tout dire un peu de démocratisation est à prévoir dans le secteur, et selon Orange Money, ce ne sont pas les fausses rumeurs de fermeture qui vont l’empêcher de continuer à servir ses clients.

Les autres plateformes de mobile money, bien que concurrentes parfois gagneraient bien à s’unir sur la question pour que le front de l’international se dégage un peu plus pour voir naître des service de transfert d’argent internationaux de moins en moins chers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *