dimanche, février 25, 2018
Home > ACTUS > Internet en accès libre, attention à la sécurité.

Internet en accès libre, attention à la sécurité.

S’il y a un secteur des technologies qui a connu une évolution des plus fulgurantes, c’est bien la data mobile, ou plus précisément l’accès internet. Les types de réseaux et fichiers pris en charge ont sans cesse évolués, offrant toujours de plus en plus de possibilités, et démocratisant toujours un peu plus l’accès internet.

Il est même commun aujourd’hui de voir des établissements qui proposent l’internet en libre accès ; le wifi zone est devenu un véritable argument commercial, attirant sans retenu toute personnes désirant allier présence sur internet et détente à la sauce locale. Le caractère gratuit leur confère une certaine popularité qui nous fait nous poser des questions d’ordre sécuritaire, des questions que nous qualifierons sans hésiter de vitales.

 

En fait la question est de savoir si toutes les dispositions de sécurité sont sues et pratiquées dans ce concert d’équipements gratuitement connectés. Le danger ici c’est que des personnes mal intentionnées peuvent se mêler à la dance, abusant à souhait des plus naïfs et des plus technologiquement analphabètes.

L’inquiétude est d’autant plus grande que pour pirater le mobile, l’ordinateur ou le réseau de quelqu’un, il ne faut pas plus d’équipement qu’un simple smartphone, ou au mieux un ordinateur. Si les FAI (fournisseurs d’Accès Internet) dépensent des millions de nos francs dans des monstres de sécurité assurant la sécurité des accès, il suffit par contre d’un smartphone, même bancal, pour extorquer des données au voisin.

Le principe est simple, les pirates utilisent des techniques faisant appel à notre niveau de négligence et d’ignorance :

  • Chevaux de troies,
  • Spams,
  • Virus (pour les plus avancés)
  • Prise en mains à distances, etc

Pour faire simple, une fois sur le même réseau que sa proie, le pirate « voit » le terminal de la cible, il peut d’ores et  déjà lui envoyer directement un message ou une alerte contenant du mauvais code, ou simplement prendre la main sur la montre, le mobile, ou l’ordinateur.

Heureusement ici le méfait n’est pas systématique. La manœuvre nécessite la plupart du temps l’approbation de la cible. Et  c’est là que les usagers des hotspots gratuits sont invités à être vigilants et attentifs aux messages et notifications que leur terminal affiche.

Sous d’autres cieux certains FAI se sont approprié la question et comme SFR et d’autres opérateurs, proposent à leurs clients des outils des sécurités pour les protégés dans ce type de situation. Pour l’heure aucune bannière ici n’a encore franchement abordé la question, pourtant l’insécurité numérique ici est toute aussi criarde que l’insécurité dans les rues. Et quand on connait le taux d’ “analphabétisme digital“ même dans les rangs des intellectuels de ce pays, franchement, il y a lieu de s’inquiéter.

Par contre, nous nous réjouissons de la présence sur les grands apps stores d’outils pour une aide certaine dans la lutte contre les spams, les chevaux de troies, les prises en main à distance, etc. la plupart des bon antivirus, même gratuits, le proposent à ceux qui veulent bien s’en soucier.

En attendant l’avertissement est lancé de faire très attentions lors des passages sur les hotspots gratuits, vous pourrez y perdre le goût du mobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *