lundi, mai 21, 2018
Home > APPS > Épuisement de forfait data: ces tueurs silencieux!!

Épuisement de forfait data: ces tueurs silencieux!!

Forfait data trop vite achevé! d’autres diront “…mais je ne me suis même pas connecté 30 minutes…”. Nombreuses sont ces situations où nous avons eu l’impression d’être abusés par les opérateurs avec des forfaits data qui n’ont pas pu passer la mi-journée.


la rédaction de babiphone.net a choisie aujourd’hui de parler de ces applications “toujours connectées” que l’on pourrait qualifier de “tueurs silencieux”. Ces applications qui se cachent là dans notre smartphone et qui se servent en premier de chaque forfait data souscrit.
Commençons par voir autour de nous combien déconnectent les applications telles que facebook, snapchat, instagram, twitter. Presque personne n’y répondra par l’affirmative en toute honnêteté; franchement! combien de personnes seraient prêtes à se farcir des mots de passe et login à chaque utilisation de son social network préféré. Rassurons nous, c’est très normal que nous les gardions connectées, c’est un peu ça le but des applications mobiles, nous garder connectés, même en mobilité.
Mais il y a des paramètres à prendre en compte dans ce cas, particulièrement la capacité de ces apps à consommer de la data.
Une récente étude à montrer que les apps telles que facebook, instagram et snaptchat consommeraient chacune en moyenne 100Mo par heure (données valables pour un utilisateur moyennement actif sur ces plateformes).
C’est dire que M. BABIBOY qui est moyennement actif sur Facebook, snapchat et Instagram consomme environ 300Mo par heure; si M. BABIBOY est en pleine période de drague et doit assurer “une présence en temps réel” pour être avec sa dulciné au moins 16H par jour … je vous laisse faire le calcul.
Le constat fait tout de même un peu peur parce que, pour ne rien vous cacher, il y a bien plus que ces 3 grands réseaux sociaux. Il y a forcément une application lambda qu’on omis de déconnecter depuis la dernière utilisation.
Ces données crédibles et disponibles sur internet, tendent à évoluer à la hausse dans la mesure où entre ces plateformes (pour ne citer que celles-ci) c’est une véritable “guerre” de bot ou de micrologiciels pour des besoins spécifiques.


Je nous propose de mieux nous installer, parce que nous n’en sommes pas au bout des surprises. En fait, dans facebook par exemple l’upload (l’ajout) de photo vous consommera entre 2 et 4Mo par photos selon la qualité bien sûre. Cela est pareil pour instagram.
La fonctionnalité autoplay par exemple sur les vidéos dans facebook consomme une quantité impressionnante de data selon la qualité de la vidéo, alors nous vous laissons deviner ce que snapchat consommera.
En définitive, assurer une présence à temps et à contre temps sur les réseaux sociaux coûtent du trafic data, alors il devient financièrement vital de prendre les dispositions pour joindre l’utile à l’agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *